CSHL FORUM

http://cshl.ca/
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Prédictions Saison 5 (18-19)

Aller en bas 
AuteurMessage
DG Habs

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 13/07/2014

MessageSujet: Prédictions Saison 5 (18-19)   Mar 23 Oct - 14:41

*** Ces prédictions ont été faites indépendemment des résutats en ce début de saison


1. EDMONTON OILERS

Il est difficile, voire impossible, de trouver une attaque aussi profonde que celle des Oilers à travers le circuit. Le DG Poirier s’est entendu avec Ryan O’Reilly, Mike Hoffman et Patrick Marleau au premier tour des agents libres, soit l’équivalent d’un trio complet du top-6 ! La perte de Phaneuf se fera sans doute ressentir en défensive, mais avec Devan Dubnyk, Edmonton peut toujours compter sur un gardien dominant. La seule critique que l’on pourrait faire à la formation albertaine, c’est peut-être l’absence d’une réelle super-vedette capable de tirer le club vers l’avant. Quoi qu’il en soit, il sera fort étonnant de voir les Oilers à l’extérieur du top-4.

Hoffman - O’Reilly - Gallagher
Marleau - Kadri – Carter
Lucic - Little – Cammalleri
Tanev - MacKenzie - Chiasson

Vlasic - Hamonic
Dillon - Brodie
Pulock - Stecher

Dubnyk - Darling


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2. OTTAWA SENATORS

À la fois jeune, dynamique et polyvalente, l'attaque d’Ottawa fait assurément des jaloux au sein de la ligue. Si Yanni Gourde est en mesure de faire le travail au centre, les trois trios principaux des Senators seront menaçants. Le DG Zachary Gagnon a certes échoué dans sa tentative d’obtenir un défenseur d’élite, mais son club se retrouve dorénavant dans une situation extrêmement confortable au plan financier. Le principal point d’interrogation se trouve plutôt devant le filet. Les Sens ont signé Jonathan Bernier, mais préféreraient sans doute que Corey Schneider se montre à la hauteur cette saison.

Kane - Scheifele - Marner
Perron - Gourde - Skinner
Mantha – Nash - Anderson
Khaira – Beagle - Weise

Hamilton – Boychuk
Hickey - Nurse
Girard - Tanev

Schneider
Bernier

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3. QUEBEC NORDIQUES

Les champions en titre ont réalisé des coups d’éclat en acquérant Sidney Crosby (dans une transaction excessivement controversée !) et Brayden Schenn, en plus de conserver in extremis les services PK Subban. Les Nordiques seront encore une fois très dangereux, mais certaines décisions ont réduit la profondeur de l’alignement, principalement en attaque. Attention également : une blessure à Corey Crawford pourrait être catastrophique, puisque Québec dispose d’un des gardiens auxiliaires les plus vulnérables de la CSHL en Al Montoya. Les Nordiques seront surveillés de près, mais disposent des outils pour faire face à la musique.

Smith - Crosby - MacKinnon
Hyman – Schenn - Toffoli
Hudon – Danault  - Ward
Bouma – Vermette - Ritchie

Keith – Subban
Daley – Dumba
Hamhuis - Hutton

Crawford – Montoya


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4. CALGARY FLAMES

Fidèles à leur habitude, les Flames présenteront une équipe très solide cette saison, du moins sur papier. Leur top-6 offensif figure parmi les meilleurs de la CSHL, tandis que l’acquisition de Tyson Barrie ajoute une toute nouvelle dimension à la ligne bleue. Avec Jake Allen et Jimmy Howard, la situation semble également bétonnée devant le filet. Mais rappellerons que la saison dernière, un très bon alignement n’avait pas permis à Calgary d’atteindre les séries… Et le temps commence à presser pour le DG Savaria, puisque l’excellent Connor McDavid aura droit à une hausse salariale pharaonique au terme de la présente campagne.

Duchene - McDavid - Marchessault
Heinen - Couturier – Reinhart
Ladd - Sissons - Jost
Calvert - Moore – Sceviour

Barrie – Weber
Theodore – Parayko
Manning – Dunn

Allen
Howard

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5. HALIFAX MOOSEHEADS

Bien qu’il ait dû faire certains sacrifices cet été, les Mooseheads possèdent toujours une attaque très dangereuse. Patrice Bergeron, Bo Horvat et Jordan Staal forment l’une des meilleures lignes de centre de la CSHL. Jonathan Huberdeau, Brayden Point et Corey Perry constituent des piliers sur les ailes. Par contre, la défensive a de quoi inquiéter du côté d’Halifax. Il y a lieu de se questionner à savoir si Brayden McNabb ou Dan Girardi pourront tenir le coup sur le premier duo, même en compagnie de Drew Doughty. On manque définitivement de mobilité et de « puck-moving » à ligne bleue. Une carence qui pourrait priver Halifax d’une place parmi le top-4.

Huberdeau - Bergeron - Perry
Nash - Horvat - Point
Domi - Staal - Leipsic
Weal - McCann - SmithPelly

Doughty - Girardi
Schenn - McNabb
Methot - Chorney

Fleury - Subban


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

6. VANCOUVER CANUCKS

Le DG Éric Notz a dû faire plusieurs sacrifices pour obtenir le dangereux Jamie Benn, et surtout conserver ses services cet été. Le premier trio Benn-Getzlaf-Stone est demeuré intact et continuera d’être une menace constante. La défensive des Canucks est aussi très solide, avec six éléments pouvant se débrouiller sur un top 4. Par contre, Vancouver est sans surprise ressortie avec un bottom-6 très fragile. Si elle a permis d’obtenir plus de profondeur, l’échange de Monahan en a aussi surpris plusieurs. Le jeune Nolan Patrick a déjà une bonne dose de pression sur les épaules. Les Canucks seront néanmoins de la course aux séries.

Benn - Getzlaf – Stone
Perreault – Patrick – Pearson
Deslauriers – Gagner - McGinn
Elie - Shore - McLeod

Rielly – Demers
De Haan - Muzzin
Pelech - Russell

Luongo - Reimer

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

7. MONTREAL CANADIENS

Certains diront que rien ne s’est passé comme prévu pour le DG Jonathan Gagnon cet été. Le Canadien n’ayant pu s’entendre avec plusieurs agents libres (à commencer par Ryan O’Reilly, qui n’aura fait que passer à Montréal), Gagnon a dû se tourner vers des transactions. L’arrivée de Derick Brassard, Alex Kerfoot et, surtout, Sean Monahan amène néanmoins un vent de fraîcheur à l’attaque. Ce dernier constituera un ajout aussi crucial qu’inattendu. Qualifiés pour les séries au tout dernier moment, les Habs se sont retrouvés à une seule victoire de la grande finale lors de la saison 4. Ils tenteront de déjouer les pronostics à nouveau.

Hall – Monahan – Konecny
Ferland – NugentHopkins - Kerfoot
Shaw – Brassard - Strome
Gaunce – Brodziak - Kassian

Ellis – Ekblad
Holden - Matheson
Dermott - McQuaid

Holtby – McElhinney

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8. SASKATOON BLADES

Après le départ de Sidney Crosby, c’est définitivement le début d’un temps nouveau à Saskatoon. Frustrés par quelques saisons décevantes, les dirigeants des Blades ont envoyé l’un des meilleurs attaquants de la ligue à Québec, obtenant plus de jeunesse et de profondeur. William Nylander aura certainement de grands souliers à chausser, mais il sera plutôt bien entouré sur le top-6. Par contre, le bas de l'alignement offensif est nettement moins menaçant. À la ligne bleue, on devrait fonctionner par comité en l’absence de réel défenseur vedette à Saskatoon. Les Blades peuvent espérer enfin retourner en séries, mais ce ne sera pas une tâche facile.

Steen - Seguin - Nylander
Neal - Turris - Bailey
Helm - Cizikas – Rattie
Ennis - Smith - Chimera

MacDonald - Spurgeon
Staal - Green
Coburn - Severson

Gibson – Hutton


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

9. REGINA PATS

Les Pats s’améliorent constamment depuis leur entrée dans la CSHL. Véritable vol au repêchage d’expansion, Mathew Barzal vient s’ajouter à un arsenal offensif impressionnant. De nombreuses stars sont capables de tirer Regina vers le haut. Cela dit, plusieurs choix ont fait sourciller lors de l’entre-saisons. Karl Alzner, Jay Bouwmeester et Deryk Engelland sont certes solides défensivement, mais ils pourraient avoir de la difficulté à bouger la rondelle certains soirs. Les Pats sont aussi allés à contre-courant en misant sur la robustesse pour bâtir leur bottom-6.  Le club du DG Mongrain continuera de progresser, mais pourrait rater les séries de justesse.

Giroux - Barzal - Eaves
Beauvillier - Johansen - Stamkos
Comeau - Bennett - Clutterbuck
McGinn - Winnik - Reaves

Alzner - Giordano
Murray - Engelland
Bouwmeester – Pysyk

Talbot – Anderson


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10. WINNIPEG JETS

Alors qu’on les croyait engagés dans un long processus de reconstruction, les Jets ont plutôt volé la vedette en obtenant Brent Burns et Logan Couture au premier tour des agents libres. Leur arrivée semble carrément modifier la place qu’occupe Winnipeg sur l’échiquier de la CSHL. Burns se joint à Cody Ceci, Michael Del Zotto et Brent Seabrook pour former un top-4 plutôt intéressant devant Matt Murray ou Mike Smith, qui devrait se livrer une chaude lutte. L’attaque des Jets manque quelque peu de punch et d’expérience, mais les séries constituent un objectif réaliste pour cette organisation. L’avenir s’annonce évidemment très prometteur au Manitoba.

Couture - Stastny - Drouin
Dubois - Tierney - Athanasiou
Sheahan - Jankowski - Wilson
Ritchie - Eakin - Brown

Burns – Ceci
Del Zotto – Seabrook
Scandella – Juulsen

Murray – Smith

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

11. KELOWNA ROCKETS

Alors que plusieurs prévoyaient un désastre, le DG Louis-Philippe Tétreault sera parvenu à sauver les meubles cet été. Ryan O’Reilly et Tyson Barrie ont sans grande surprise quitté Kelowna, mais l’équipe s’est entendue à long terme avec Brad Marchand. L’arrivée d’Alex Killorn et Andrew Cogliano apporte également une bonne dose de profondeur. Les choses se compliquent toutefois à la ligne bleue, alors que Kris Letang semble plutôt seul. Par ailleurs, les Rocket n’ont probablement pas réglé leur problème de gardien en signant Brian Elliott. Les champions de la saison 2 auront sans doute de la difficulté à retourner en séries.

Marchand - Toews - Eberle
Spooner - Bozak - Killorn
Cogliano - Pageau - Pouliot
Caggiula - Grant – Rowney

Letang – Savard
Benn - Miller
Falk - Bortuzzo

Elliott – Kuemper


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12. HAMILTON DUCKS

Deux entre-saisons difficiles ont fait mal aux Ducks, qui disposaient pourtant de budgets intéressants. Notamment grâce au travail acharné de ses « cols bleus », Hamilton n'a jamais raté les séries au sein de la CSHL. Cette saison pourrait toutefois être celle de trop pour plusieurs vétérans. Qui plus est, Carey Price ne sera probablement plus capable de transporter l’équipe, ayant à peine les attributs d’un partant pour la campagne 18-19. Si la défensive des Ducks est prometteuse, ils devront trouver le moyen d’obtenir le meilleur d’une attaque vacillante. Attention : Price, Cam Fowler, Eric Staal et Joe Thornton seront tous des UFAs l’été prochain !


Debrusk - Staal - Simmonds
Byron - Thornton - Williams
Kunitz - Letestu - Pyatt
Hartnell – Richardson - Bourque

Morrissey - Fowler
Edmundson - Montour
Gudbranson - Bieksa

Price – Ward


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13. TORONTO MAPLE LEAFS

Les Leafs misent toujours sur de solides piliers à toutes les positions en John Tavares, Alex Pietrangelo et Martin Jones. Par contre, la profondeur de l’équipe s’est énormément dégradée au cours des dernières années. La situation est particulièrement préoccupante à l’aide droite, alors que Jason Pominville et Evan Rodrigues sont les principales options. La défensive torontoise compte aussi trois éléments avec une cote DF inférieure à 80. Ces indices portent à croire que les Leafs rateront les séries pour une première fois en quatre ans. Si tel est le cas, il sera fort intéressant de suivre le dossier de Tavares, qui écoule la dernière année de son contrat…

Schwartz - Tavares - Pominville
Jenner - Henrique - Rodrigues
Versteeg - Zajac - Connolly
Shaw - Cirelli  - Brouwer

Phaneuf – Pietrangelo
Schultz - Stone
Gorges - Benning

Jones – Stalock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DG Habs

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 13/07/2014

MessageSujet: Re: Prédictions Saison 5 (18-19)   Mar 23 Oct - 14:57

Tant qu'à y être, voici mes prédictions pour le "playoff tree" :


EDMONTON (1) bat Saskatoon (Cool en 5 matchs
OTTAWA (2) bat Montreal (7) en 6 matchs
QUEBEC (3) bat Vancouver (6) en 6 matchs
HALIFAX (5) bat Calgary (4) en 7 matchs

EDMONTON bat Halifax en 7 matchs
OTTAWA bat Quebec en 6 matchs

OTTAWA bat Edmonton en 6 matchs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prédictions Saison 5 (18-19)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
» Ouverture de la saison de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSHL FORUM :: Activités de la ligue :: Général-
Sauter vers: